4 jours avant la réouverture de la galerie, un journaliste de la dêpeche a enfin daigné, après deux lapins bien posés, pousser la porte de "lulu Mirettes". Petite victoire certes, il n'y aura pas énormément de monde pour le lire en cette période de vacances, mais quand même, on va l'avoir notre article!!!